Archive de la catégorie ‘Non classé’

Shell Eco-Marathon 2009 : 3771 km parcourus avec un seul litre d’essence !

Mercredi 13 mai 2009

Shell Eco-Marathon 2009 : 3771 km parcourus avec un seul litre d’essence ! 090513093350La compétition Shell Eco-Marathon Europe 2009, dont le but est d’exploiter de nouvelles solutions de mobilité durable, s’est déroulée pour sa 25ème édition les 7, 8 et 9 mai sur le circuit Eurospeedway de Lausitz, en Allemagne. Cette année, cinq records ont pu être battus dans différentes catégories.

 

Parcourir la plus longue distance avec le minimum d’énergie : tel est le principe du Shell Eco-Marathon. Les étudiants venus de toute l’Europe s’y sont affrontés comme chaque année, et ont battus des records, comme chaque année. Le plus spectaculaire de tous est sans aucun doute celui du lycée Saint Joseph La Joliverie, près de Nantes, dont le véhicule prototype moteur à essence « MicroJoule » a fait mieux que sa performance de 2005 (3410 km), deux fois de suite : 3582 km avec un seul litre de carburant, puis 3771 km un peu plus tard.

L’équipe française de ProductTeam, du lycée Louis Pasquet d’Arles, a par ailleurs réalisé à bord de son prototype solaire 644 km avec un seul kilowatt-heure, avant de faire mieux quelques heures plus tard en parcourant la distance de 665 km (record précédent : 570 km avec 1 kWh en 2008). Autres records : 1246 km avec un litre d’hydrogène, obtenu par la Team NTNU (Norges Tekiske og Naturvitenskapelige Universitet) de Norvège, dans la catégorie UrbanConcept pile à combustible (848 km/l en 2008). Dans la catégorie UrbanConcept moteur à essence : 589 km avec un litre (306 km en 2007), réalisé par FL Smith Roadrunners, Technical University (Danemark).

Enfin, il faut saluer l’autre performance de l’équipe NTNU, qui n’a émis que 2,6 grammes de CO2 avec son véhicule UrbanConcept (6,15 g/km en 2008). Le record de 3836 km avec l’équivalent d’un litre de carburant, atteint lors de l’édition 2005 par l’école polytechnique de Zurich et son prototype à hydrogène, n’a donc pas encore été battu.

Un Eco-Marathon bientôt en Asie ?

 

« Ces nombreux records témoignent du travail sérieux fait par les étudiants et du développement des véhicules que nous avons constaté cette année », a commenté Vincent Tertois, directeur technique du Shell Eco-marathon Europe 2009.

L’objectif du Shell Eco-Marathon est de donner aux jeunes créateurs du monde entier la possibilité de développer des idées et des innovations concernant les économies d’énergie et l’avenir des transports modernes. Des carrières techniques peuvent ainsi être promues.

La compétition existe également en Amérique. Cette année, la troisième édition s’est disputée sur le California Speedway à Fontana, aux Etats-Unis, du 15 au 18 avril 2009. Une épreuve comparable pourrait même voir le jour en Asie en 2010.

A ne pas manquer :
- Taxi solaire : tour du monde bouclé !
- Véhicule décarboné : l’ADEME étudie 11 nouveaux projets

Aussi sur

Mardi 12 mai 2009


Paperblog

« Fat tax » : Ryanair se met les gros à dos !

Mardi 12 mai 2009

« Fat tax » : Ryanair se met les gros à dos ! 090430165448

Après Continental, Delta et United Airlines, le temps semble venu pour la compagnie aérienne low-cost du fantasque Michael O’Leary de pratiquer la « fat tax ». L’association de personnes à forte corpulence, Allegro Fortissimo, monte au créneau…

En France, la filouterie n’est pas permise. Pour le moment. En 2007, Air France avait été condamnée à réparer le préjudice subi par une personne en surpoids contrainte d’acheter deux billets pour voyager. Aux Etats-Unis, on ne s’inquiète pas du caractère discriminatoire de la mesure, on l’applique. Les économies sont prétextes à toutes sortes d’hérésies. Et dans cette affaire, ce sont les gros qui trinquent !

En mars dernier, la compagnie Ryanair organisait une consultation sur son site Internet. Elle souhaitait obtenir l’avis de ses usagers concernant un surcoût éventuel. Où le répercuter ? Sur le papier toilette ? Sur la nourriture ? Et pourquoi pas sur les personnes obèses ? L’idée à fait son chemin et semble même avoir séduit quelques usagers, déjà échaudés d’avoir dû céder quelques centimètres carré de siège à un voisin obèse. L’idée d’une taxe sur les gros a donc recueilli 29 % des suffrages. Pour l’association Allegro Fortissimo, le résultat est presque pire que l’idée de base. « Le pire, c’est de constater que la vox populi n’est pas contre. Le gros, c’est toujours dans l’esprit des gens celui qui n’a qu’à moins manger. Avec un bon régime se dit-on, il rentrera dans le siège », déplore-t-elle.

La mesure n’est pas encore appliquée. Pour l’instant. Certains disent même qu’il s’agit plus d’un coup de pub que d’une vraie volonté. A l’aéroport de La Rochelle, où 60 % des vols concernent Ryanair, un assistant d’escale semble sceptique. « Cette annonce ressemble bien aux méthodes de communication un peu provocatrices du patron de Ryanair. Une façon de se faire de la pub », explique-t-il. Permettez-moi d’en douter ! Ce ne serait pas une première, Ryanair compte probablement surfer sur la vague. On ne pourra pas l’accuser d’être à l’origine de la trouvaille. Et une deuxième consultation sur le point d’être lancée met fin à tout optimisme. Elle devra déterminer, toujours par le biais d’une enquête Internet auprès des usagers, la façon dont les gros seront taxés. Trois possibilités. Soit aux hommes de plus de 130kg et aux femmes de plus de 100kg. Soit à ceux dont l’IMC dépasse 40, sachant que l’obésité commence à 30. Soit, dernière possibilité, à ceux dont la taille touche simultanément les deux accoudoirs.

L’association Allegro Fortissimo accuse Ryanair de « surfer sur le terrain de la grossophobie et de considérer les personnes de forte corpulence comme de simples bagages ». Pour faire part de son mépris, elle invite tous ceux qui la soutiennent à boycotter la compagnie aérienne. L’association a déjà reçu le soutien de l’UMP, qui, par la voix de Valérie Boyer, secrétaire nationale à la santé, a fait savoir qu’elle jugeait le projet « non seulement humiliant mais parfaitement discriminatoire ». L’alternative existe, sauf aux yeux des compagnies aériennes qui desservent le territoire comportant le plus de personnes obèses. Un comble ! Elles pourraient par exemple faire preuve d’autant de compréhension et d’altruisme qu’envers les femmes enceintes ou les jeunes mamans. Assurément, le buzz ne serait pas aussi retentissant. Ce qu’il faudrait savoir, avant de connaître le verdict des internautes, c’est combien de personnes en surpoids comptent les effectifs de Ryanair… Etude à soumettre à Allegro Fortissimo ?!

Pour signer la pétition d’Allegro Fortissimo, consultez leur site

Ne ratez pas ces supers articles! Je les conseille fortement:

Alli : une pilule pas vraiment miraculeuse !
- Okinawa : la fontaine de jouvence !